Reprise de l’activité : communiqué préfecture Haute-Savoie, sécurité et fiche d’aide à la reprise FFVL

Reprise de l’activité : communiqué préfecture Haute-Savoie, sécurité et fiche d’aide à la reprise FFVL

Le mot du président :

Enfin !

Sauf revirement de dernière minute nous devrions pouvoir voler en Haute-Savoie dès le 11 mai (cf le communiqué de presse de la préfecture via ce lien). Une pensée pour nos amis moniteurs qui devront encore patienter pour réactiver leur activité professionnelle.

Nous sommes à priori tous suffisamment responsable pour savoir comment reprendre notre activité après une période conséquente d’interruption, dans des conditions aérologiques éventuellement musclées et dans le contexte d’urgence sanitaire que nous connaissons.

Je vous dirai simplement qu’il serait dommage de perdre très vite une liberté tout juste gagnée.

  • l’actualité de ces derniers jours montre qu’une contamination locale peut rapidement réapparaître et qu’une nouvelle quarantaine peut nous être imposée.
  • en cas d’accident, il serait dommage d’échanger l’espace contraint de notre confinement contre celui encore plus exiguë d’une chambre d’hôpital.
  • les incidents ou accidents à venir inciteront très vite le préfet à interdire de nouveau le vol libre. La mesure la plus simple à prendre est toujours l’interdiction.

Alors vous savez tous ce que vous avez à faire pour que tout se passe pour le mieux pour vous et pour toute notre communauté, mais lisez quand même le mot de Sébastien, l’animateur sécurité du club, ainsi que la fiche de reprise de la FFVL via ce lien.

Nous allons retrouver le bonheur indicible de voler, faisons en sorte que cela dure !

Jean-Paul Bonfanti
Président des Chamois Volants

logo chamois volants


Bonjour à tous,

La décision tant attendue est enfin arrivée. Le préfet a décidé de suivre les décisions du gouvernement qui permettent la reprise des sports de plein air, à titre individuel dans un premier temps. Il lèvera donc à compter du 11 mai l’arrêté qui interdisait toutes activités en montagne dont, dans notre cas, le vol en parapente.

Néanmoins dans le communiqué il est précisé que les pratiquants devront reprendre de manière progressive et modérée, qu’ils devront adopter un comportement responsable et avoir des marges de sécurité plus importantes. En effet, en Haute-Savoie, les sports de montagne représentent 34 % des activités conduisant à des traumatismes graves et des passages en réanimation. Nos pratiques seront donc surveillées avec attention et des mesures d’interdiction pourraient être prises si nécessaire en cas d’accidentalité qui mettraient en tension le système hospitalier.
Pour faire court, le pays est placé en situation de crise sanitaire, ce qui laisse toute latitude aux préfets pour prendre des mesures d’interdiction. Nous sommes de nouveau un peu plus libre mais cette liberté n’est que relative.

Voilà pour la partie institutionnelle générale, passons maintenant à ce qui nous concerne plus particulièrement.

Nous sommes nombreux à ne pas avoir pratiqué depuis maintenant 2 mois et même pour certains pas depuis la fin d’année 2019. La reprise des vols après l’hiver se fait en général dans des conditions plutôt calmes et avec de courts créneaux exploitables. Cette année nous allons reprendre les vols dans des conditions musclées.
Soyons des pratiquants responsables, prenons le temps de faire du gonflage, de nous amuser avec notre voile. Les premiers vols doivent être l’occasion de reprendre vos repères, aussi privilégiez les matins et fin d’après-midi pour éviter les conditions fortes. Prenez le temps de prendre le temps, ne vous mettez pas la pression.

Nous devrons maintenir au cours de nos pratiques les gestes barrières et la distanciation sociale. Cela ne pose pas de problème au cours d’un vol solo, en revanche pour l’instant la pratique du biplace reste limitée aux personnes issues d’un même foyer de confinement et les covoiturages, les navettes seront des zones sensibles.
Nous devrons nous maintenir à distance sur les décollages et atterrissages et lors de la préparation de nos voiles.
Sur les décollages de Planfait et de Montmin, ne soyons pas plus de trois pilotes pour chaque couloir nouvellement tracé. En cas d’affluence, préparons nos voiles en dehors des tapis d’envol.

Comme chaque année lors de notre pratique personnelle, mettons l’accent sur la sécurité.
Et encore plus cette année, faisons tous ensemble en sorte que notre façon de pratiquer ne nous prive pas de la liberté de voler.

Je vais terminer par une simple phrase, et j’ai réellement plaisir de pouvoir la dire :
Bons vols à tous.

Sébastien PREVOST
Animateur sécurité des Chamois Volants

logo chamois volants

2020-05-10T16:26:19+02:00 10 mai, 2020|Accueil, News|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.